La crémation humaine est-elle toxique? Mettons les choses au clair!

On nous demande souvent: la crémation est toxique ou pas? C’est une question que nous avons rencontrée au sein de l’industrie et que nous voulions vraiment comprendre lorsque nous avons décidé d’embarquer dans l’aventure Urne Bios®.

La crémation est une technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d’un être humain mort. Elle a dans certains cas une dimension sacrée, et les cendres peuvent ensuite faire l’objet d’un rituel, comme être conservées dans une urne ou dispersées dans un lieu, par exemple un jardin du souvenir, qui est parfois symbolique. Ce sont les cendres humaines ou d’animaux de compagnie obtenues après la crémation qui sont placées à l’intérieur de l´Urne Bios®.

Ce processus de crémation humaine est-il toxique alors?

Continuez à lire pour le découvrir …

 

Le processus de crémation est toxique ou pas?

Que contiennent les cendres humaines?

Les cendres sont un matériau inerte composé uniquement de cellulose, de tanins, de sels de calcium et de potassium, de carbonates et de phosphates, entre autres composants inertes. Du coup, ces cendres, comme lorsque nous brûlons du bois 100% pur, peuvent être un magnifique engrais pour la terre ou même dans l’environnement aquatique (à moins qu’il ne s’agisse d’espaces de dépôt intensif de cendres).

Le pouvoir fertilisant des cendres funéraires est évident dans le cas des urnes biodégradables telles que l’Urne Bios®, conçue pour contenir une graine d’arbre ou de plante que pourra pousser en se nourrissant de cette richesse en éléments nutritifs des cendres.

 

Alors pourquoi le secteur funéraire ne veut-il pas que les cendres soient répandues à l’extérieur des cimetières?

Le secteur funéraire, en particulier les responsables de cimetières, ont compris que le boom de l’incinération avait entraîné une réduction de leurs revenus. Moins de niches sont louées et, même si cela varie d’une ville à l’autre, dans le meilleur des cas, pas plus de 30% des cendres humaines sont aujourd’hui déposées dans des columbariums situés dans des cimetières (un service payant bien sûr).

Il est donc logique qu’ils voient leurs affaires menacées. C’est pourquoi, de nombreux responsables de cimetières insistent pour que les cendres humaines soient obligatoirement déposés dans des cimetières en payant les frais correspondants. Cela porte clairement atteinte à la liberté de la personne décédée et de ses proches.

Bios Urn Blog: Is cremation toxic? / La crémation est toxique ou pas?

Image source: www.fairchild.af.mil

Pourquoi certaines personnes disent-elles que les cendres sont toxiques?

La légende urbaine selon laquelle les cendres de crémation sont toxiques est due au fait qu’elle a été associée au processus d’émissions toxiques émises par les crématoriums. En Europe, par exemple, une loi réglemente les émissions des crématoriums. Mais ce sont deux choses très différentes. Une chose sont les gaz toxiques qui peuvent être libérés lors de la crémation, en particulier avec des cercueils non certifiés. L’autre problème est la pression exercée par les entreprises funéraires et les gérants de cimetières pour que les cendres ne puissent être déposés que dans leurs installations et très probablement propager cette rumeur selon laquelle cela pourrait être un produit inapproprié à déposer dans la nature.

Alors, les cendres sont-elles toxiques ou pas?

En conclusion, les cendres sont exempts de toute substance toxique possible car elles se volatilisent par la température élevée atteinte dans le four.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les cendres de crémation constituent en fait un excellent engrais, comme le montre l’idée de l’Urne Bios®, qui les utilise pour nourrir la graine d’un arbre qui s’enracine grâce à elles.

Cependant, les substances toxiques contenues dans les cercueils, tissus d’ameublement et produits de tanotopraxie non certifiés sont converties en dioxines, furannes et autres substances organiques volatiles qui devraient être piégés par les filtres des crématoriums avec les gaz à mercure des amalgames dentaires. Pour cette raison, un crématorium doit toujours respecter les réglementations environnementales correspondantes. C’est quelque chose qui peut aider une famille à choisir entre un crématorium et un autre. Une solution à ce problème entres autres consiste à que le crématorium fasse installer des filtres dans leurs systèmes de ventilation.

Il y a aussi des avantages environnementaux secondaires suite à la la crémation. Puisqu’il n’y a pas de corps à enterrer, il n’y a pas de terre utilisée pour l’inhumation. Vous pouvez facilement renoncer au formaldéhyde utilisé dans la plupart des sépultures traditionnelles et vous évitez également le cercueil, la doublure de sépulture et l’entretien du cimetière à long terme.

Bios Urn Blog / La crémation est toxique ou pas?

Image source: pixabay.com

La toxicité de l’inhumation affecte la terre et les aquifères

Nous avons vu que la crémation humaine n’est pas toxique, mais qu’en est-il du processus traditionnel d’inhumation (le fait d’enterrer un corps en terre)?

La décomposition traditionnelle des cadavres libère des contaminants chimiques potentiels, dans lesquels prédominent les composés à base de carbone, l’ammoniac, les chlorures, les sulfates, le sodium, le potassium ou les restes de traitements chimiques hospitaliers, tels que la chimiothérapie.

De plus, si les processus de la tanatopraxie (la conservation temporaire des cadavres) permettent une meilleure présentation du corps, les produits chimiques utilisés (formaldéhyde) retardent la décomposition et la libération de contaminants potentiels dans le sol.

Il est important que les gens sachent la vérité sur les avantages de la crémation par rapport à l’inhumation traditionnelle. Au Royaume-Uni, par exemple, 70% des morts sont incinérés et plus de 50% dans le cas des États-Unis. Les chiffres continuent de croître chaque année et il existe de plus en plus de cimetières verts.

 

Que pensez-vous du thème de si la crémation est toxique ou pas? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous. Nous serions ravis de savoir ce que vous pensez.

Pour être informé(e) des dernières nouvelles et actualités d’Urne Bios®, vous pouvez nous suivre sur nos réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest et YouTube!

Sources: terra.org, ecofuneral, lavanguardia, eldiario.

Join our mailing list to keep you updated of all Bios® news and get a 10% Discount!

Comments

    • Bios Urn says

      Bonjour Odile et merci pour votre commentaire. Le pourcentage exact de chaque élément des cendres humaines après une crémation varie d’une personne à l’autre. Aucun échantillon de cendres humaines ne sera exactement le même en termes de composition élémentaire.

  1. thomas says

    quand bien même les cendres sont bénéfiques pour le sol, on est d’accord qu’elles n’apportent pas la même quantité et type de matière organique qu’un cadavre inhumé en decomposition ou jme trompe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *